12 septembre 2016 ~ 0 Commentaire

Chapitre 4

L’étrange groupe progressa plusieurs heures au seins de la nature luxuriante, Oniros ouvrait la marche, les guidant à travers une forêt qui semblait peu à peu se transformer en jungle tant la végétation devenait épaisse, sur le visage du vieil homme se lisait une joie sereine tandis qu’il écartait lianes et branches le long d’un chemin de pierre à l’allure ancienne. A coté de lui se tenait son ami le lièvre qui sautillait d’un air complice, lui aussi connaître le chemin.

Enfin à l’arrière suivaient Mott, Talista et le renard; les deux voyageurs étaient fascinés par les immenses arbres qui les abritaient, ils n’avaient jamais vu de lieux aussi merveilleux.

Au bout de quelques heures ils entendirent un bruit d’eau, plus loin ils découvrirent une rivière filant sous les arbres, le chemin continuait de s’enfoncer dans la jungle ou ils découvraient parfois au hasards d’un bosquet d’antiques sculptures de pierres recouvertes de mousse et de lianes, Mott commençait à fatigué suite à cette longue route mais sa curiosité le poussait à continué de suivre l’ermite, de plus le sourire de Talista qui était émerveillait par la vieille forêt et son nouvelle ami le renard l’encourageait à patienter un peu plus avant de faire une pause.

Finalement après avoir suivis la rivière et le chemin caillouteux il arrivèrent devant un ancien édifice de pierre engloutit par la végétation, d’immenses racines parcouraient ce qui devait ressembler à un temple jadis.

Oniros eut un nouveau sourire malicieux, il allait enfin pouvoir dévoiler le secret qu’il gardait depuis des années en tant que maître des rêves…

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Noirs Grimoires |
Timuɣliwin |
au hasard des mots |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Il marche sur des oeufs
| Rentrée et nouveautés litté...
| Lestroispagesdumatin